Sapa : 24h entre montagnes et rizières

Ce petit village des montagnes du nord-ouest est devenu un incontournable touristique. Résultat : les routes praticables sont désormais légions et les hôtels ont poussé comme des champignons. Moins pittoresque qu’il y a 10 ans, sûrement,  mais il existe encore des moyens de découvrir cette région du Vietnam de façon plus authentique !

Hanoï – Sapa : Voyage de nuit dans le King Express (Agatha rend-moi ce clavier !)

De la capitale, il existe deux solutions pour aller jusqu’à Sapa. Le bus ou le train de nuit. Nous avons évidemment opté pour la seconde solution, pour le fun, et nous ne l’avons absolument pas regretté ! Nous avons pris une cabine pour 4 et voilà à quoi nous avons eu droit :

IMG_7295

Ce décor digne d’un roman policier des années 30 m’a fait entrer dans un état d’excitation assez extrême. Ma fibre littéraire et mon esprit fantasque aidant, ces quelques minutes « c’est trop bien, c’est trop bien ! »  furent assez pénibles à vivre pour le reste de la famille 😁 mais franchement il y a de quoi non ?

GlobeConseil :  pensez à dîner avant car le train ne démarre qu’à 22h et à bord, il n’est proposé que des chips et autres crackers apéro, de la bière, de l’eau, des sodas ou…du champagne !

Pour être honnête, la nuit ne fut pas des plus reposante pour Fabien et moi, mais les enfants, eux, ont pioncé comme des loirs. Le train est arrivé vers 6h du matin. Attention : si le personnel de bord vous réveille et propose thé/ café/chocolat chaud, on vous conseille tout de même de mettre une alarme pour éviter d’être dans le speed ! Il faut ensuite compter 1h de bus pour arriver à Sapa. Pour nous, 1h30, parce que, bien sûr, nous avons hérité du bus à partager avec le groupe de LA nana qui doit faire pipi, se recoiffer et trouver de l’Activir d’urgence dans une pharmacie pour traiter un bouton de fièvre qui n’existe pas encore, mais qui peut éventuellement arriver car elle sent un mini-picottement😒…( Et pharmacie en vietnamien, ça se dit « tiệm thuốc tây » : à 6h de mat’ bon courage !)

Sapa-Ta Van : 13 km pour s’en prendre plein la vue

Une fois arrivé dans la ville de Sapa, vous avez aussi deux options. Faire un petit trek dans la journée, et dormir dans la ville. Personnellement, nous la trouvons maintenant sans charme et donc sans grand intérêt. Ou bien faire un trek sur la journée et dormir dans un « homestay » dans les montagnes, notre choix, of course.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La journée a commencé par un petit-déjeuner dans un hôtel, histoire de se remettre de la nuit magique mais toute pourrite sommeillement parlant. Et c’est parti !

Les groupes de randonneurs sont volontairement restreints, 8 personnes environ et sont conduits par une femme guide hmong, une des minorités montagnardes de la région. Nous avons marché environ 5h pour arriver au point de déjeuner. La randonnée se fait sur de tous petits chemins escarpés entre les rizières et les montagnes, offrant des paysages à couper le souffle partout où le regard se pose. Si l’exercice est assez aisé lorsque le temps est au beau fixe, il devient vite beaucoup plus ardu à la saison des pluies. Les chemins se transforment en patinoires gadoueuses  façon Tomb Raider niveau expert, chaque pas devient alors un exercice d’équilibriste improbable, à effectuer avec des chaussures qui ont totalement disparu sous la couche de boue et qui pèsent, forcément, 4 fois leur poids d’origine.

GlobeConseil : renseignez-vous sur le temps qu’il a fait les jours précédents et si les guides vous proposent des bottes en caoutchouc, prenez-les, c’est gratuit ! Nous avions décliné l’offre en pensant qu’il s’agissait d’une coquetterie et que nous allions finir avec des ampoules partout. Avec le recul, je ne sais toujours pas ce qui était mieux, autrement écrit version « Tu préfères à vie »  : garder le style (quoique) mais ruiner ses pompes,  ses chaussettes et son pantalons OU arriver au sec mais avoir crapahuter avec des bottes en caoutchouc merdiques portées par on-ne-sait-qui avant et avec quelle mycose à l’intérieur maintenant du coup !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons déjeuner dans un petit village pendant une petite heure, puis la marche a repris avec une visite des ateliers d’artisans locaux : tissus et objets décoratifs, principalement.

GlobeConseil :  si certains objets vous plaisent achetez-les ici car vous les retrouverez ensuite partout dans le pays mais à des tarifs parfois multipliés par 10 ! Attention aussi, si vous décidez de ramener des vêtements, les teintures sont naturelles et risquent de dégorger fortement aux premiers lavages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes enfin arrivés au homestay vers 16h, le temps de poser nos affaires, de prendre une douche et d’admirer le coucher de soleil sur les montagnes, le tout dans un calme ressourçant. Notre guide nous a ensuite proposé un cours de cuisine autour de la préparation des nems, gros succès auprès de Tic et Tac qui se sont tirés la bourre sur la taille de leur fried roll (! ). Le dîner traditionnel ( dont les nems) a ensuite été servi dans la foulée pour que les randonneurs que nous étions puissent se coucher tôt. Le lendemain matin, ceux qui restaient jusqu’à la mi-journée sont partis sur un autre trek, tandis que nous avions la matinée de libre pour nous promener autour des villages. C’est là que nous nous sommes rendus compte que le tourisme avait transformé la vie des populations locales jusqu’ici, car certains homestay ressemblent à des hôtels de luxe et les bars et autres boutiques de souvenirs bordent désormais les plus petites routes.

Le homestay : Le nôtre était face aux montagnes, très calme avec une pièce centrale pour les repas, 2 salles de douche et à l’étage un dortoir très bien aménagé avec de grands lits et des moustiquaires. Nous avons pu voir qu’il y avait aussi des chambres doubles isolées pour ceux qui le souhaitent. Malgré cela, nous ne vous donnerons pas l’adresse, ni le nom, car c’est ici que nous nous sommes fait voler les passeports de Fabien, sa carte bleue, son permis international et bien sûr de l’argent liquide ! ( Petite précision :  nous sommes à J+ 3 de notre voyage de 5 semaines à ce moment-là, de quoi se dire que ça commençait bien 😜).  Une péripétie que je détaillerai bientôt dans un autre article.

GlobeConseil : soyez extrêmement vigilant à vos affaires même lorsque vous êtes peu nombreux dans un endroit isolé qui, à première vue ne risque rien.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sapa- Hanoï : 5h de sleeping de bus pour voyager à la vietnamienne.

Nous avons choisi de faire le retour en bus pour gagner du temps. Il faut alors compter 1h pour redescendre à Sapa, puis un peu plus de 5h pour rejoindre Hanoï en sleeping bus. Pour ceux qui ne connaissent pas le concept : dans ces véhicules, point de places assises mais des fauteuils individuels semi-allongés. Comme ça, le principe à l’air sympa, d’ailleurs de nombreux trajets se font de cette façon au Vietnam, mais je vous garantis que c’est initiatique ! J’y reviendrai plus tard lors de l’article sur notre voyage pour Dalat😉

GlobeConseil : si vous partez pour Sapa d’Hanoï et si vous y repassez une nuit ensuite, vous pouvez tout à fait laisser vos grosses valises dans l’hôtel et ne partir qu’avec un sac pour la nuit ou les nuits passées sur place.

Notre avis : La région de Sapa est magnifique. En période des pluies, comme au mois d’août, les paysages sont verts presque fluorescents, de quoi en prendre plein les yeux. Mais attention, malgré ce » que les « tour-operator » disent, avec des enfants cela peut devenir compliqué s’il a plu les jours précédents (les nôtres ont 10 et 11 ans, ils sont tombés plusieurs fois, sans gravité, mais ils s’en souviennent encore). Le tarif pour les 2 jours : 70 € par personne (hors le vol d’argent liquide, cela va de soi 🤣)

Un commentaire sur “Sapa : 24h entre montagnes et rizières

  1. Ping : 2 jours de croisière dans la Baie d’Ha Long | Globe Attraction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :