Phu Quoc : l’Île paradisiaque du Vietnam

Après 4 semaines de vadrouille intensive pour traverser le Vietnam, d’Hanoï à Can Tho, nous avons terminé par quelques jours de farniente bien mérité sur l’île de Phu Quoc. Enfin farniente, c’est un bien grand mot car dans la famille Globe Attraction, au bout d’une journée de plage/ transat, l’envie de bouger reprend le dessus. Alors bien sûr je vais vous parler plage, cocotiers et sable blanc, mais aussi vous donner quelques endroits sympas à découvrir en dehors de votre hôtel !

L’île de Phu Quoc est située au large des côtes du Cambodge (qui revendique d’ailleurs sa propriété), dans le golfe de Thaïlande. Elle est connue pour ses plages de sable blanc et ses sublimes complexes hôteliers. Nous y étions en août, loin d’être la meilleure saison, mais nous avons eu de la chance, il a fait plutôt très beau et gros avantage : la foule de touristes que l’on peut croiser habituellement était absente.

Notre hôtel : Nous n’avions pas envie d’un gros complexe, mais plutôt de quelque chose de familial et en harmonie avec la nature. Nous avons opté pour l’Ancarine Beach Resort sur la côte ouest de l’île, au nord de la célèbre Long Beach, donc un peu excentré. Nous avions deux petits bungalows,  vue sur la mer avec une terrasse et une magnifique salle de bain extérieure. L’hôtel possède une jolie piscine à débordement qui donne sur la plage, elle-même aménagée avec des transats, parasols, etc. Le bar / restaurant est sur la plage lui aussi et propose une cuisine excellente et très fraîche, de très bon cocktails mais attention, les tarifs sont élevés ! Bienvenue sur une île touristique 😉 L’hôtel propose aussi des massages dans un petit bungalow sur la plage, là aussi les prix sont plus élevés que tous les autres endroits où nous avons été et honnêtement, le massage n’était pas exceptionnel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ancarine Beach Resort @globeattraction

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bungalows Ancarine Beach Resort @globeattracion

Sao Beach, la plage de carte postale : Bien sûr, une fois à Phu Quoc, on peut passer son séjour à profiter de son hôtel, mais nous avons eu envie d’en voir un peu plus! Sao Beach est une des plages les plus renommées de l’île. Elle se trouve au sud est, il nous a fallu environ 45 min de scooter pour la trouver. Les routes de l’île sont très sûres et en bon état, vous pouvez circuler tranquillement. Arrivés à Sao Beach, nous avons choisi de louer des transats (120 000 Dongs pour 2 pour la journée, soit environ 4,50 €) mais vous pouvez tout à fait poser votre serviette sur le sable, la plage est publique. Les restos y proposent des nouilles sautées et des fruits de mer, en cas de petite faim. Et pour le décor, je vous laisse juger en images !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sao Beach @globeattraction

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sao Beach @globeattraction

Le marché de nuit  : C’est celui que j’ai préféré de tout notre séjour . Ultra-vivant, il promet une belle balade en fin de journée et donne envie de tout acheter. Le plus étonnant : les chouchous By gégé la praline…j’avoue que ça, on s’y attendait pas, mais le monsieur a l’air de faire un carton avec ses petites cacahuètes caramélisées à la française ! Nous avons dîner sur place, dans un stand de poisson, où nous avons pu choisir fruits de mer et crustacés (en marchandant les prix) et le mode cuisson qui nous faisait plaisir. Côté tarifs avec les boissons, nous en avons eu pour 500 000 Dongs à 4 (environ 20 €). Parfait pour finir la journée !

Les îles An Thoi : L’archipel d’îlots se trouve tout au sud de l’île. Nous nous y sommes rendu en scooter et nous avons directement été accosté par un adorable guide vietnamien, à son compte, Phat Tour Phu Quoc, qui organise des tours de ces îles sur-mesure ! Nous sommes donc partis pour la journée, sur son petit bateau pour naviguer autour de ces splendeurs, faire du snorkeling, pêcher une tonne de poissons et chiller sur des plages quasi vierges. Une journée vraiment magnifique que nous vous conseillons. Pour  la journée, à 4, avec tout le matériel de pêche, de snorkeling, nous avons payé 1.000.000 dongs soit 38 €.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Port de An Thoi @gloebattracion

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pause déjeuner sur un îlot @globeattraction

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lagon @gloebattracion

 

Notre reco resto : Si vous avez envie de vous faire plaisir, avec une cuisine locale mais très fine, dans un décor de rêve, nous vous conseillons le restaurant de l’hôtel Mango Bay.  Posé sur un petit promontoire rocheux qui sépare deux plages, sa carte propose des plats vietnamiens incontournables comme le phở bò (le plat national, un bouillon de bœuf aux nouilles), le bun cha (des nouilles de riz accompagnées d’herbes aromatiques et de porc grillé), ou encore les nem cua bể (des rouleaux de printemps au crabe à la mode d’Hanoï). On y trouve aussi,  des spécialités thaïlandaises avec une large gamme de currys thaï et pour les nostalgiques de la cuisine occidentale, des tagliatelles aux fruits de mer, un magret de canard au miel et une bavette de bœuf australien servie avec pommes de terre nouvelles et salade composée. Cher mais succulentissime !

Globeconseil  : Ce restaurant est connu de tout l’île, des locaux comme des touristes, une réservation est obligatoire, le plus tôt possible pour être sûre d’avoir une table !

Pour aller à Phu Quoc : Nous sommes arrivés de Can Tho. Nous avons donc pris un bus à 7h30, qui nous a déposé à Rach Gia. De là,  nous avons pris un speed boat, de la compagnie Superdong qui fait le trajet jusqu’à l’île en 2h30. Avis aux estomacs sensibles, la traversée se fait dans un bateau fermé, avec de petits hublots et la mer peut-être bien agitée, notre Tic, en garde un souvenir ému 🤢! Tarif : 330 000 dongs par personne. Au retour, nous avons opté pour un vol interne qui relie Ho Chi Minh City en 1h10 : rapide, pratique, et moins barbouillant ! 😜

Notre avis  : L’île est encore plus belle que toutes les cartes postales ou les photos que vous pourrez voir. Le hic : pendant la belle saison, elle est prise d’assaut par les touristes. Nous avons eu la chance de la découvrir en basse saison (ici la saison des pluies s’étalent de juillet à novembre) et pourtant de bénéficier d’un soleil radieux. Dans tous les cas, elle promet un séjour exotique et paradisiaque.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :