Le Caire en 2 jours

Panorama Le Caire

Point de départ d’un voyage de 2 semaines, Le Caire ne s’est pas laissée apprivoiser facilement. Bruyante, abrupte, suffocante, poussiéreuse, il nous a fallu plonger dans son apparente austérité pour qu’elle nous révèle toute son authenticité.

La ville

L’aéroport, une arrivée qui donne le ton : Les baroudeurs le savent, l’arrivée à l’aéroport est toujours un peu rock’n’roll quel que soit le pays. On arrive un peu dans les choux, il faut passer les contrôles, récupérer sa valise, changer ses devises et trouver un taxi (sauf en voyage organisé of course mais ce n’est jamais notre cas). C’est là que l’affaire se corse, à chaque fois c’est le même cirque : vous vous faites accoster par des soi-disant « Taxis Officiels » qui vous proposent de faire le trajet pour l’équivalent de 10 euros. Arrivant de France, vous trouvez cela peu cher et..bim 5 minutes que vous avez mis les pieds dans le pays, première arnaque 😂. Le Caire est encore plus forte dans ce domaine! A l’aéroport,  les Taxis avec compteurs n’existent pas ( enfin, ils ne le branchent pas) et les chauffeurs chargent les touristes fraîchement débarqués pour des sommes carrément hallucinantes. L’astuce ? Uber ! Achetez une carte SIM à la sortie de l’avion (ça sert toujours de toutes façons), commandez votre voiture depuis l’appli, puis rendez-vous dans le parking Taxis sous le panneau B5. C’est la meilleure solution pour rejoindre son hôtel pour une somme très raisonnable ! Ensuite, rassurez-vous, une fois dans le centre ville, tout devient plus simple ( cf paragraphe Se Déplacer).

Le Safir Hotel, local et bien placé : Au Caire, vous trouvez des hôtels pour toutes les bourses, du plus simple ou plus luxueux. Fabien avait choisi Le Safir pour son emplacement, légèrement excentré dans le quartier de Dokki ce qui nous a permis de passer des nuits très calmes. Autre avantage : il est tout près d’une station de métro. Très bien entretenu, les chambres sont propres, spacieuses, le buffet du petit- déjeuner est, lui, carrément gargantuesque. L’hôtel possède aussi une piscine, non chauffée, très agréable en fin de journée après les visites. Comme de nombreux établissements dans le pays, cet hotel ne sert pas d’alcool ni au bar, ni dans les restaurants. Le bon point : nous sommes restés une nuit de moins que prévu, ils n’ont fait aucune difficulté pour nous rembourser la somme et ça on apprécie particulièrement.

Se déplacer :  Nous sommes restés 4 jours au Caire en tout : 2 jours pour visiter la ville à proprement parler, 2 jours pour les environs (Guizeh, puis à Saqqarah et Memphis). La saison (avril 2019) nous a permis parcourir la capitale à pied dans un climat très agréable, mais lors des fortes chaleurs, le taxi reste le moyen le moins fatigant pour le faire : prise en charge 6 livres puis le tarif varie en fonction de la distance et du temps, mais quoi qu’il en soit cela reste toujours très abordable ! Attention, choisissez les taxis blancs à damiers noirs ( les plus pourris😆) et demandez d’activer le compteur avant de monter. Si le chauffeur refuse, laissez tomber, arrêtez-en un autre : vous ne resterez jamais plus de 5 minutes sur le trottoir ! Autre petit conseil, téléchargez la carte GoogleMap du Caire, en mode Hors Connexion, et vérifiez le trajet régulièrement car certains chauffeurs adorent vous faire faire 3 fois le tour d’un quartier 😉. Sachez, par contre, que la circulation est un enfer, vous pouvez donc facilement perdre 30 min à 1 h dans les bouchons.  Le Caire possède aussi un métro, plutôt bien fait et très peu cher, qui permet de gagner beaucoup de temps sur les déplacements. Si vous êtes une femme et que vous voyagez seule, empruntez dans les wagons « Ladies. Si vous êtes accompagnée, vous pouvez sans difficulté voyager dans les autres.

A voir, A visiter 

Le quartier de l’Opéra :  un petit havre de paix, l’Opéra du Caire et ses jardins sont parfaits pour s’acclimater doucement à la chaleur (encore agréable à cette époque) en se promenant à l’ombre des palmiers et des bougainvilliers. De là, il n’est ensuite pas difficile de continuer vers la Tour du Caire et ses 187 mètres de hauteur : pas de panique l’ascension se fait par un ascenseur 😉. Au sommet ? Une promenade circulaire qui offre un panorama unique sur la ville avec une vue imprenable sur le Nil, le pont du 6 octobre et  le musée égyptien.  En faisant le tour, on finit par apercevoir, si la  pollution le permet, les pyramides sur le plateau de Gizeh. N’ayant pas lu de guide avant cette visite, je ne m’attendais pas à les voir ce jour-là. Une première rencontre surprise, émouvante, dont je me souviendrai toute ma vie ! Entrée : 120 Livres par adulte, environ 6 €.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’Opéra du Caire @globeattraction

Le musée égyptien : Incontournable ! Les salles du Musée égyptien du Caire sont pleines à craquer de stèles, de sarcophages, de masques, de bijoux, d’outils et de statues… les yeux ne savent plus sur quels hiéroglyphes se poser, c’est impressionnant. Au détour de certains piliers : des caisses à peine fermées s’entassent, contenant on ne sait quel trésor, attendant sagement d’entrer à nouveau dans la lumière. Un peu fouillis certes, mais la visite est extraordinaire. Le clou : la salle de Toutankhamon, qui n’est célèbre que grâce à sa tombe, la seule retrouvée non pillée et donc plein de merveilles. Pour compléter cette visite, nous devrons aller à la Villette où se tient en ce moment l’exposition dédié à ce pharaon (jusqu’au 15 septembre). Comptez 3h de visite environ, et côté tarifs cela dépend de ce vous faites. Nous avons opté pour le ticket global qui permet d’accéder aux salles des momies : 300 livres (15 €) par personne et pour un ticket qui permet de faire des photos à l’intérieur ( la spécialité du pays) pour 50 livres ( 2,50 €).

Musée Egyptien du Caire

Musée Egyptien du Caire @globeattraction

 

La quartier copte :  C’est ici, dans le vieux Caire, à l’emplacement de l’ancienne forteresse de Babylone, que vit la communauté chrétienne de la ville. L’ambiance y est différente, plus calme, plus silencieuse, les monuments aussi : églises et synagogues se frôlent sur un tout petit périmètre. Une jolie ballade à faire sur une demi-journée. A voir : L’église St George, l’église suspendue, la synagogue Ben-Ezra et le musée Copte retraçant l’évolution de l’art au travers d’une collection exceptionnelle, dans un décor magnifique. Pour vous y rendre : le métro station Mar Guirguis, c’est le plus simple et le plus rapide.

Quartier Copte

Quartier Copte @globeattraction

La citadelle de Saladin : Construite au 12ème siècle, elle domine le Caire et offre une très jolie vue sur la ville. Elle abrite des mosquées, dont celle de Mohammed Ali, largement inspirée de l’architecture ottomane. Impossible d’ailleurs de ne pas penser à Sainte Sophie en la regardant !

Mosquée de la citadelle de Saladin

Mosquée de la citadelle de Saladin @globeattraction

Nos adresses

Pour boire une bière : Le Café Riche.  Tout proche de la place Tahrir et du musée égyptien, il doit sa renommée à son rôle dans la révolution de 1919. L’ ambiance très « années 20 » est parfaite pour boire une bière ( 2,50 € la pinte) après avoir arpenté les rues de la ville ! Adresse : 17 Rue Talaat Harb, Le Caire.

Pour un dîner aux saveurs locales : Nous avons testé trois restaurants traditionnels et nous avons adoré ! Le Felfela d’abord : le décor met tout de suite dans l’ambiance, les serveurs sont farceurs et jouent de leur accent pour faire des petites blagues qui mettent à l’aise. Le menu propose des plats typiquement égyptiens (mezze, kebab, mixed gill etc), à consommer avec un jus de fruit frais car l’établissement ne sert pas d’alcool. Adresse :  15 Hoda Shaarawy, le Caire (attention à ne pas confondre avec la chaîne de restauration rapide du même nom !) Le Grillon: un peu plus froid au premier abord, l’ambiance change vite à mesure qu’avance la soirée. Au menu : des plats traditionnels mais aussi plus internationaux pour ceux qui le souhaitent, un chef de salle aux petits soins avec les touristes (parfois un peu trop 😅 ) et un choix de chicha très sympa pour se finir la journée en douceur ! Sert du vin et des bières. Adresse :  8 Kasr Al Nile Beside Egyptian Museum & Steigenberger Hotel, El Tahrir, Le Caire.  L’Estoril : Il est caché dans une petite ruelle, mais le dénicher vaut le coup ! Ici se retrouvent touristes et égyptiens dans une ambiance très amicale autour de verres de bières, de vins et de whisky, les plats sont excellents et les serveurs absolument adorables ! Adresse : 12، Talaat Harb, Al Ismaileyah, Qasr an Nile,Le Caire. Et l’addition ? très light dans les trois cas : environ 500 livres ( 25 €) à deux, tout compris !

Pour un dîner de luxe : Nous nous sommes fait un petit plaisir en allant dîner au Kebabgy du Sofitel. L’emplacement sur le Nil est sublime,  le décor soigné, la musique de circonstance (certains jugent le groupe traditionnel un peu trop « sonore »), l’ambiance à la bougie d’un romantisme absolu. Quant aux plats : rien à dire, fabuleusement bon. Les meilleurs mezze que nous avons mangés, c’est ici, et les plats sont d’une finesse exquise. Aucun regret donc d’avoir payer un peu plus cher : 70 € à deux (entrée, plat, vin).  Réservation obligatoire.

Notre avis 

Le Caire vaut la peine d’y passer plus d’une journée, comme c’est souvent le cas dans un voyage organisé.  Avec elle, c’est toute la vie d’une population qui se révèle : chaleureuse dans ses relations autant que difficile dans son quotidien. Elle recèle de quartiers très différents à explorer, de monuments chargés d’histoire et d’habitants bienveillants  (pour la plupart).

GlobeConseil pour les filles : Lorsque l’on parcourt la ville à pied, on remarque vite que les regards se font plus appuyés surtout dans les quartiers moins touristiques, même en pantalon, tunique à manches longues et foulard autour du cou. Évitez donc toutes tenues courtes ou découvrant  bras et/ou décolleté, comme j’ai pu en voir sur certaines touristes, vous vous sentirez plus à l’aise 😉.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :